Achats immobiliers à la boulangerie ?

Achats immobiliers à la boulangerie ?

Acheter une maison en Espagne, ce n’est pas la même chose qu’acheter son pain à la boulangerie.

À chacun son métier : un adage solide et à bien garder en tête si vous envisagez d’acheter une maison en Espagne. Depuis 2000, tout Espagnol peut s’improviser agent immobilier, sans aucune formation ni même connaissance dans le domaine. Résultat, la vente de biens immobiliers est devenue une sorte de second emploi pour certains Espagnols. Seulement, le monde de l’immobilier est bien trop complexe et implique souvent beaucoup d’argent.

« Qu’est-ce que je vous sers, monsieur ? »

Vous les avez peut-être vus de vos propres yeux lors de vos dernières vacances en Espagne. Autant le boulanger que le boucher du coin utilisent de plus en plus leur vitrine pour vendre des propriétés en plus de pain frais et de jambon ibérique. Même les meilleures boutiques s’aventurent occasionnellement sur le marché de l’immobilier. De plus en plus d’indépendants espagnols espèrent de cette manière tirer profit de l’intérêt croissant des étrangers pour l’achat d’une résidence secondaire en Espagne.

Plus de 3000 belges à acheter une maison en Espagne cette année

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En 2016, plus de 3000 belges ont acheté une résidence de vacances sous le soleil espagnol. En 2008, il y a donc moins de dix ans, ils n’étaient que 540. Êtes-vous sur le point d’acheter une maison en Espagne ? Alors interrogez-vous bien sur l’agent avec qui vous embarquez, en vérifiant par exemple qu’il possède bien une assurance professionnelle, qu’il parle en connaissance de cause et non pas après avoir vendu une baguette et trois croissants au client précédent.

Acheter une maison en Espagne ? Rendez-vous sur place

Prenez votre temps quand vous entreprenez la recherche d’une maison de vacances sur la Costa. Car bien sûr, qui n’a jamais eu le coup de foudre pour cette parfaite petite maison de la Costa Blanca rencontrée pratiquement par hasard sur Internet ? Une casa blanche tellement charmante, au bord de la plage, un jardin verdoyant à l’arrière, avec quelques palmiers ; l’envie est presque trop grande de sauter sur l’offre. Cependant, rendez-vous d’abord sur place et visitez les alentours tranquillement.

La vision onirique de cette maison pittoresque peut bien voler en éclats quand celle-ci s’avère située à proximité d’une route très fréquentée ou d’une usine. L’achat impulsif de biens immobiliers à l’étranger n’est jamais une bonne idée. Pas d’inquiétude à avoir, il y a assez de maisons de vacances en Espagne. On est encore loin du « dans la limite des stocks disponibles ».