Louer votre résidence de vacances

Louer votre résidence de vacances

Louer votre résidence de vacances : cinq règles d’or

Il y a deux grandes raisons d’acheter une maison ou un appartement de vacances sur la Costa espagnole : pouvoir aller s’allonger au soleil quand on le veut et garder une poire pour la soif. Non seulement en la revendant plus tard, mais aussi à travers la location. Si vous choisissez de louer, gardez bien ces cinq règles de base à l’esprit. Vous serez ainsi sûr de faire de la location de votre résidence de vacances une réussite !

1.  « Regardez par-dessus le mur des voisins »

La situation de votre appartement est bien entendu une question importante. Vous trouvez-vous à proximité d’un aéroport, avez-vous vue sur la plage et la mer, ou êtes-vous quelque part dans la campagne andalouse ? Si vous envisagez de louer votre maison de vacances, tous ces facteurs jouent un rôle dans la détermination du prix. Un bon conseil est d’écouter vos voisins. Vous saurez tout de suite quels sont les prix courants dans les environs de votre maison de vacances.

2.  « Été doux, automne âpre : un monde de différences »

Dans les pays chauds et touristiques, il y a toujours des différences de prix entre la haute saison et la basse saison. Surtout si vous vous trouvez à un endroit vraiment privilégié, à proximité d’une plage, par exemple. La différence entre haute et basse saison en Espagne peut facilement s’élever à environ 30 à 35 pour cent. Déterminez le prix de location non pas quand le soleil espagnol attire mais plutôt pendant la basse saison, de sorte à percevoir un loyer plus élevé en été et en hiver pour votre résidence de vacances.

3.  « Mettez tout sur papier »

Vous louez votre maison de vacances ? Évitez surprises et discussions en mettant tout sur papier. Décrivez clairement les responsabilités du locataire et la liste des règles de la résidence. Il peut également être important d’établir une liste indiquant ce qui se trouve dans l’appartement. Discutez-en à l’avance et faites signer le document par le locataire.

4.  « Faites-vous aider sur place »

Maintenir la piscine, nettoyer l’appartement, laver les draps : vous ne pouvez évidemment pas vous rendre sur place chaque semaine pour faire cela vous-même. En Espagne même il y a beaucoup d’entreprises qui se chargent de la réception des locataires et de l’entretien des appartements pour une contribution limitée. Bien sûr, cela a un prix, mais vous vaudra le double en retour. Vos locataires sont satisfaits et votre « partenaire » espagnol peut vous aider si vous avez des questions concernant la législation espagnole, dont vous devez bien sûr aussi tenir compte.

5. « Calculez votre retour sur investissement de manière réaliste »

On les rencontre partout sur la toile, ces mythes urbains qui vous promettent des gains gigantesques en louant votre maison de vacances. La vérité est que presque tout le monde est trop optimiste au sujet du retour sur investissement possible. N’oubliez pas que c’est vous qui devez payer pour le nettoyage, qui devez vous occuper des réparations et qui payez les impôts. Il est important de bien garder cela à l’esprit ; seulement alors pourrez-vous estimer combien d’argent la location de votre résidence de vacances vous rapportera.