12 raisins pour 12 mois de chance

12 raisins pour 12 mois de chance

Chaque culture a ses propres habitudes. Cela vaut aussi pour l’Espagne. Ici, au réveillon de la nouvelle année on mange un raisin à chaque coup d’horloge quand sonne minuit. Un raisin pour un mois de chance.

Et comme on n’a jamais trop de chance, on en mange 12 tout de suite !

L’histoire de la tradition

La tradition remonte au début du XXe siècle.

À Viñalopó, une vallée d’Alicante, les paysans avaient obtenu une vendange extraordinairement bonne. Le partage fait le bonheur, pensèrent-ils, et ainsi décidèrent-ils de partager les raisins pour porter bonheur à l’année suivante.

Mais l’Espagne ne serait pas l’Espagne si n’y circulaient pas d’autres histoires au sujet de l’histoire. On raconte également ceci : en 1882, consommer du raisin fut une manière pour les gens du peuple de Madrid de revendiquer qu’eux aussi pouvaient se permettre quelque chose au nouvel an. Le raisin était alors un véritable produit de luxe. Il suffit de penser aux peintures anciennes, sur lesquelles de riches et luxuriantes dames sont dépeintes avec une grappe de raisins tout aussi luxuriante.

Une tradition amusante

Aujourd’hui, il s’agit juste d’une amusante tradition. Autour du nouvel an, on peut trouver dans tous les supermarchés des boîtes de conserve contenant exactement douze raisins. Et n’importe quel restaurant qui se respecte a à son menu de réveillon du nouvel an « Las Uvas de la Suerte » ou « raisins de la chance ». Préparés à tout. Avec ou sans raisins, nous vous souhaitons une nouvelle année fantastique !